Bons points pour nos freestyle groupes !

Soleil d’automne

Ça y est nous voyons les montagnes ! Splendide matinée aux couleurs d’automne à travers la brume pour un downhill jamais vu en CFM. Maintenant c’est de notre terrasse généreusement ensoleillée que je vous narre par le menu nos dernières aventures. Les Jusd’pomme viennent de prendre leur goûter avec un verre de jus de pomme et ils ont ressorti qui le ballon de basket qui son mono comme Peio parti faire de la descente dans la hêtraie toute proche (vidéo à venir).

Mercredi, journée de repos

Les kouchto sont montés pique-niquer au lac Bénit (1 h 30 de montée). Léon et Peio avec leur mono s’en sont donnés à cœur joie en redescendant jusqu’au chalet par les chemins couverts de feuille. Les kouchtar (« Marcher, mais quelle idée !?! ») ont répété leur freestyle groupe dans le plus grand secret ; objectif une médaille mais les Anim’afond ont bossé de leur côté… Le soir, entendu avant le repas dans une bouche de Jusd’pomme : « Mais qu’est-ce que c’est que cette histoire de haricots verts ?!? »

Jeudi

Parcours IUF (slalom entre des cônes) pour qui veut pendant que je  reconnais la boucle du marathon, « parcours d’obstacles » pour les poussins (beaucoup d’attente pour pas grand chose…) Tournoi de basket pour les kouchtar qui finissent 3e de leur poule ;

Baptiste humilie le Woom noir (début de match) !

Baptiste humilie le Woom noir (début de match) !

on notera un très bon début de match contre les WOOM accrochés avec insolence jusqu’à 8-8… Samuel Truc qui a pris un coup de pédale dans le dos le matin est diminué pour la fin de la semaine. Nous migrons en fin d’aprèm’ vers un autre gymnase (où l’on voit que la vallée a des infrastructures sportives de grande qualité) pour la soirée freestyle qui commence par la remise des prix du challenge Poussins (cumul de plusieurs épreuves) : Zélie obtient la médaille d’or ! La soirée continue avec le freestyle Individuel puis Paire : nous en prenons plein les yeux. Les concurrents rivalisent d’imagination et de technique. Le niveau du freestyle français est tiré vers le haut par les jeunes, ça fait plaisir à voir. Le stress monte pour nos Jusd’pomme lorsqu’ils voient les entraînements et les premières prestations… Puis c’est le tour des groupes, les kouchtar passent en cinquième position et font un triomphe. Baptiste est en barbie/femme à barbe courtisée par les vrais hommes du groupe tous mieux costumés les uns que les autres.

Barbie girls

Barbie girls

Le numéro est aussi riche en figures. Tout cela leur rapportera le bronze !

Puis vient le tour des Jusd’pomme qui déroulent leur prestation mieux qu’à l’entraînement. Leur chorégraphie, bien préparée par leurs deux coachs (merci Marie et Sam), bien costumée (merci Karine), bien maquillée (merci Anita), des figures bien réalisées et quasiment pas d’erreurs (bravo à eux) leur rapportent la médaille d’argent des juniors !

Les Jusd'pomme vont entrer en scène

Les Jusd’pomme vont entrer en scène

Couché tardif pour tout le monde mais particulièrement pour les kouch-très-tar qui ont paumé la clef de leur gîte !

Vendredi c’est reparti

Nous avons pris le rythme et sommes à 8 h 00 au pied du télésiège pour la descente et la montée tout terrain.

D’abord le down-hill… Chacun a préparé son mono la veille en montant frein (obligatoire pour la descente longue) et pneu cross (aurait vraiment fallu être c** comme un couteau à raclette pour tenter cette épreuve en pneu lisse !) Arrivés au sommet nous découvrons le début de la descente longue : une pente raide de cailloux (même pas une piste de ski) que quelques gros costauds descendront sur le mono (j’ai marché dans cette partie, je ne suis pas le seul). Certains décident de faire plutôt la descente courte : un run rapide en départ groupé. Au départ de la descente longue, les organisateurs vérifient le frein de chaque concurrent, ********************** (blague de kouchtar censurée).

Sur la descente longue nous partons individuellement toutes les trente secondes (les balaises en premier) ; après la première partie, nous rejoignons une piste de ski rouge pleine de cailloux ronds puis des passages plus roulants avec un dévers technique, du gras, un single avec racines dans les bois puis arrivée sur une pente herbeuse (piste bleue sur la dernière partie). J’ai perdu du temps à mi-pente pour resserrer ma roue qui bougeait sérieusement…

chouch serein dans la partie facile...

chouch serein dans la partie facile…

Ensuite nous enchaînons sur la montée : 100 m de montée à la limite du roulable (passage le plus raide à faire en sautant) avec départs par vagues de dix ; spectacle  et plaisir assuré. Baptiste brille (1er de sa série devant Paul Sergent !), Alex’, Sam, Simon s’éclatent !

Demain c’est marathon (la CFM commence en somme) alors cette aprèm’ c’est sieste (les grandes courses se gagnent au lit (Fausto copi)) puis viendra le temps du grand rangement… Ce soir il y a la finale du basket.

On parle de tout ça sur le forum dans ce sujet !

Laisser un commentaire

1 Commentaires.

  1. Que vous êtes beaux, que vous êtes forts, que vous êtes… RennesMonoStars !
    Bravo pour ces belles prestations à une roue 🙂

    Amusez-vous ; amusez-nous !

    Karine

Laisser une réponse


[ Ctrl + Enter ]